Oui Dr Antébi! Je veux soulager un patient en attente d’une chirurgie! - Fondation Hôpital Charles-LeMoyne

Oui Dr Antébi! Je veux soulager un patient en attente d’une chirurgie!

Aujourd’hui, le délai d’attente pour une chirurgie est très long pour un patient qui a des pierres aux reins ou une hypertrophie de la prostate.

Pourquoi? Parce que c’est une chirurgie qui demande une admission à l’hôpital. Qu’il n’y a pas assez de lits. Et qu’il manque de temps opératoire. Résultat? La liste d’attente s’allonge désespérément.

Imaginez être tout juste à la retraite. Vous avez des projets plein la tête. Et une sonde urinaire dans le pantalon depuis deux ans. Deux ans d’inconfort. De souffrance. Alors qu’il existe une chirurgie qui pourrait régler votre problème du jour au lendemain.

Si je vous écris aujourd’hui, c’est parce que la solution est à la portée de votre main! Vous êtes en mesure de soulager la souffrance de ces patients.

Il existe sur le marché un laser qui incarne l’espoir d’un retour à une vie normale pour tous ces patients. Nous aiderez-vous à faire l’acquisition de ce laser?

La sonde urinaire n’est pas réservée aux personnes âgées inactives ou en fin de vie. Il y en a dans la soixantaine, encore actives. Certains patients se détériorent petit à petit. C’est ce que j’appelle «l’engrenage malin». Anxiété. Isolement. Dépression. IIls se retrouvent privés de moments précieux avec femme, mari, enfants et petits-enfants.

Avec le laser Soltive Thulium, on va pouvoir opérer les patients en chirurgie d’un jour, sous anesthésie locale. Contre deux jours d’hospitalisation avec le laser standard qu’on utilise depuis des années.

Donc, plus de problème de manque de lits! Le patient n’aura plus besoin d’attendre un an avant de se faire opérer.

Le laser va aussi profiter aux patients atteints de petites tumeurs de la vessie et des voies urinaires supérieures.

En équipant l’hôpital d’un tel laser, vous donnez la meilleure option possible pour leur santé aux patients de l’Hôpital.

Accepteriez-vous faire un don aujourd’hui pour soulager les souffrances des patients en urologie?

 


Dr Élie Antébi
Chef du Service d’urologie
Hôpital Charles-Le Moyne